Historique d'un groupe - Nirvana

Bonjour à tous ! Alors il faut que je vous avoue quelque chose : il s’avère que Nirvana est mon groupe de musique préféré <3 <3 <3 C’est pour cela que j’ai décidé de vous en parler et vous retracer son historique …

Tout commence à Seattle … heu non, à Aberdeen ! (non loin de Seattle) En effet, après que Kurt ait formé un petit groupe : “Fecal Matter” (humm hmmmm), qui ne dura que de 1985 à 86 (avec le batteur des Melvins), Kurt Cobain et Krist Novoselic ne forment un groupe qu’en 1987, bien qu’ils se soient rencontrés quelques années auparavant. Leur début est assez titubant, changeant sans cesse de batteur. Néanmoins ils arrivent à en trouver un (Chad Channing) et choisissent “Nirvana” comme nom !

Après avoir signé avec le label SubPop, ils enregistrent leur premier album “Bleach” en 1988, lequel contient des reprises de l’ancien groupe de Cobain (comme “Spank Thru” par exemple), et de musiques toutes neuves et incisives. Les inspirations du groupe étant les Melvins, les Pixies et Black Sabbath, et leur type musical étant le Grunge, il en ressort un mélange grungy, fuzzy, débordant et maladroit mais énergique. De plus, Kurt n’étant qu’à ses débuts, le chant n’est pas très soigné, comme ses screams … A ce moment-là, les conditions du groupe étant très déplorables, ils empruntent de l’argent à Jason Everman qui est mentionné en tant que guitariste sur l’album, sans avoir joué dedans. De plus leur tournée post-album est aussi chaotique, car ils vivent dans des conditions très limites et sans beaucoup de budget. Kurt a ainsi dénoncé le label pour cette tournée. Malgré ces conditions et le manque de publicité pour leur album, les ventes de Bleach décollent rapidement et les font découvrir au monde entier.

En 1990, le batteur quitte le groupe car il ne se sentait pas impliqué et Kurt ne lui adressait même plus la parole. Alors à la recherche d’un nouveau batteur, le duo fait la connaissance de Dave Grohl, qui les impressionne ! Leur label étant en difficulté financière, ils en changent, et passent à DGC Records. Ainsi, ayant un batteur plus expérimenté et un nouveau label, ils enregistrent un nouvel album, réajusté pour avoir un son plus maîtrisé,comportant des riffs plus mélodiques et captivants.

“Nevermind” sort en 1991, accompagné par 2 singles mis en avant: Smell Like Teen Spirit et Come As You Are. Inutile de vous les présenter (si vous ne les connaissez pas allez tout de suite les écouter s’il vous plait !) mais je rajouterais que le premier est plus pensé pour promouvoir le côté grunge et déchirant du groupe, alors que le deuxième a comme but d’être écouté par tout le monde.



Fun Fact : Dans le clip de Smells Like Teen Spirit, on peut apercevoir un homme qui passe le balais. Ceci est une référence à Kurt, qui, après avoir arrêté ses études, a dû faire des petits boulots et s’est retrouvé à passer le balais dans son ancien lycée.



Évidemment Nevermind est un succès total et mondial, et suite à des rumeurs de séparation du groupe et par besoin d’argent, ils acceptent de jouer au Reading en 1992 (cf Article 7 de cette page), lequel sera leur live le plus connu (et dans lequel ils tournent en dérision les rumeurs) ! Peu après, comme il n’y a pas encore assez de musiques pour sortir un nouvel album, la compilation nommée “Incesticide” regroupe des musiques qu’ils ont enregistré ces dernières années.

Pour enregistrer leur prochain album, Kurt veut l’expertise de Steve Albini, pour revenir à un son proche de Bleach, plus agressif. Ils enregistrent l’album en une semaine en se coupant du monde extérieur, et au bout de celle-ci, Courtney Love vient voir Kurt (son mari) et commence à s’embrouiller avec tout le monde. Le mixage ne les convainc pas, pareil pour la presse, et ils décident de remixer quelques musiques avec Scott Litt. Steve Albini est au départ très défavorable et réagit violemment à cette nouvelle, puis accepte après contact avec Krist. Au départ, Kurt voulait appeler l’album “I hate myself and I want to die” (qui sera le titre d'une de leurs musiques), mais après que Krist ne l’en ait dissuadé (car trop sombre), il l’appelle “In Utero”, en hommage à un poème de sa femme.

Pat Smear

Ainsi l’album sort en 1993, et le groupe accompagne sa sortie avec un concert à un évènement organisé par Novoselic, pour dénoncer les violences en Yougoslavie (son pays d’origine). D’ailleurs, dans tous leurs futurs évènements live, ils se parent d’un guitariste Pat Smear, qui acquiert rapidement le statut de nouveau membre, permettant à Kurt de se concentrer sur le chant et de se délester de parties à la guitare.

La sortie de l’album est accompagnée de polémiques : dont celle du titre “Rape Me”, renommée “Waif Me”, et celle de la pochette de l’album comportant un foetus, qui sera vite modifiée; dans ces deux cas, le but était de permettre la vente.

Pour relancer un peu leur économie et les ventes de leur album, en décembre 1993, le groupe donne un de leurs plus fameuses performances : le MTV Unplugged ! En effet, ce live permet de montrer une nouvelle facette du groupe, et vient sublimer leur jeu (car tout le live est acoustique, accompagné d’un violoncelle, et parfois de Krist à l’accordéon (et donc Grohl à la basse) !).

Puis en 1994, après une tourné en Allemagne annulée, et une première tentative de suicide à Rome, Kurt se fait interner en cure de désintoxication, de laquelle il s’enfuit et revient à Seattle où il se donne la mort le 5 Avril. Il laissera une lettre d’adieu, traitant de la pression sur lui et le groupe (d’ailleurs tout le monde le vénérait en icône de la jeunesse, ce qu’il n’aimait pas trop, comme le groupe en général, en témoigne l’absence volontaire de publicité lors de la sortie de In Utero).

Après cette tragédie, Krist Novoselic tente plusieurs fois de former un groupe, mais après leur échec, il quitte le monde musical et se tourne vers la politique. Dave Grohl lui, étant au début en dépression, en ressort avec un projet : Foo Fighters (Sisi, vous connaissez : ).



Le groupe rentrera en 2014 dans le Rock’n’Roll Hall of Fame.


Par rapport à leur musique, les thèmes traités viennent majoritairement de Cobain : l’amour (sa relation houleuse avec Courtney Love voire en général), son enfance/adolescence difficile (il s’est fait expulser de chez son père, sa mère, et déménageait régulièrement, allant chez de la famille ou ses amis). Il parle aussi du machisme aux Etats-Unis (comme en témoigne “Rape Me” dans In Utero), et de son mal de vivre et de sa consommation de drogue.


Fun Fact: Frances Bean Cobain (donc la fille de Kurt) avoue qu’elle n’aime pas le groupe de son père (ce n’est pas son style).

J’espère que je vous ai tenu en haleine jusqu’au bout, c’était l’historique de Nirvana et comment il est devenu une icône du grunge et des années 90. Bisous !

*drop the mic*

Cupidon